Je suis expulsé de ma maison achetée régulièrement depuis 2013 (Kasanji)

Je suis expulsé de ma maison achetée régulièrement depuis 2013 (Kasanji)

« Je suis expulsé de ma maison que j’ai achetée régulièrement depuis 2013 auprès (de celui) qui l’a acquise depuis 2001 sans aucun dossier judiciaire avec qui que ce soit », alerte le député national FCC Alphonse Ngoy Kasanji.

Sur TOP CONGO FM, il précise que « les policiers ont débarqué ce matin sans aucune notification. Ils me brandissent une photocopie libre du Tribunal de Grande instance leur autorisant le deguerpissement ».

L’ancien gouverneur du Kasaï Oriental déplore le fait que ces policiers « ont sorti les affaires brutalement. Je ne comprenais rien parce que je n’étais pas notifié par une quelconque décision de la justice ».

Aucune bataille judiciaire perdue

« Je n’ai pas perdu une bataille judiciaire. J’ai tous mes documents en ordre. J’ai le certificat d’enregistrement inattaquable qui date de 2013. Le propriétaire auprès de qui j’ai acheté la parcelle en détenait depuis 2001 inattaquable aussi ».

Alphonse Ngoy Kasanji rappelle même qu' »un certificat d’enregistrement qui dépasse les 2 ans devient inattaquable. Mon certificat n’a jamais été annulé ».

Règlement des comptes politiques 

« C’est un règlement des comptes politiques, tranche-t-il, cette maison m’appartient. C’est moi qui l’ai construite ».

Raison pour laquelle « je suivrais les voies légales, pourvu que l’arbitraire disparaisse. Nous sommes en train de vivre le contraire d’un État de droit tant promis ».

Le 22 octobre 2019, Gabriel Mokia, qui revendique aussi cette propriété, rappelait sur TOP CONGO FM, avoir « acheté cette maison en 1996 au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe à la vente publique » avant qu’elle lui soit « ravie en 1999 par les ministres qui sont venus de la rébellion ».

Il prévenait donc que « Ngoy Kasandji sera déguerpi ».

TOPCONGOFM

Kimosi.info

Kimosi.info

Kimosi.info est un site web d'information générale, d'analyse, d'investigation, etc. Nous sommes un groupe des jeunes formé en journalisme du web par l'initiative code4africa, dans le but de lutter contre les fake news qui pullulent sur la toile et informé les internautes sur la situation politique, economique, historique, touristique de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *