La coalition électorale “Lamuka” va devenir une plate-forme politique