Mike Mukebay, l’unique responsable du blocage de sa propre Question orale avec débat qu’il a initié contre le Ministre de Transport sur les sociétés de transport urbains créées par la Ville de Kinshasa.

oici les 4 vérités de ce dossier qui a fait l’objet de l’enquête menée par la rédaction de Dynamique Infos.

A la date du 13 Mai 2019, L’honorable Mike Mukebay a déposé sa question orale avec débat au Bureau de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa pour faire un éclairage sur le contrat conclu entre la Ville de Kinshasa et la société Hollandaise VAN VIET ( Une copie de ce document publiée à la fin de cet article).

Quelques jours après dépôt de sa question orale avec débat, L’honorable Mike Mukebay ira voir le Président de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa, le Pasteur Professeur Godé Mpoy, lui informer de son voyage de Lubumbashi et qu’il faudrait bloquer sa démarche jusqu’à son retour de Lubumbashi où il dit partir accueillir Moïse Katumbi. Ce que fut accordé par le Président de l’APK. Pour rappel, Moïse Katumbi est arrivé à Lubumbashi le 20 Mai 2019.

Depuis lors, le concerné sera porté disparu et invisible l’APK. Plusieurs tentatives de lui contacter par le Président de l’APK, qui a fait des pressions sur Mike Mukebay afin de venir fixer la date pour saisir le ministre interpellé, ne seront que vaines. Voilà que très préoccupé, le Président Godé Mpoy va instruire à Monsieur BOPATE, Secrétaire Provincial de l’APK à ce sujet. Ainsi, Mr BOPATE qui réussira à retrouver l’auteur de l’interpellation Mike Mukebay, va enfin, avec ce dernier fixer la date du 5 juin.

Nous sommes le 29 Mai 2019, le Président de l’APK, Godé Mpoy va adresser une correspondant au Ministre provincial de transport pour lui transmettre la Question orale avec débat dont il fait l’objet et qu’il est attendu devant l’Assemblée Plénière le mercredi 05 juin 2019 à 10 Heures. ( Une Copie du document publiée à la fin de cet article).

A son tour, Excellence PILIPILI TOLOWO a exprimé, via une correspondance adressée au Président de l’APK, sa disponibilité à satisfaire cet exercice Républicain. Dans sa lettre datée du 3 Mai 2019, le Ministre va solliciter le report d’une semaine question de compulser toutes les archives en rapport avec le dossier Retranskin qui est l’élément essentiel de débat. Je rappelle que PILIPILI TOLOWO fait l’intérim à ce ministère il y a moins de 3 mois ( Une copie du document publiée à la fin de cet article).

Grâce à la promptitude qui caractérise toujours son administration, Le Président de l’APK Godé Mpoy, a réagi le jour suivant, soit le 04 juin 2019 pour marquer son accord sur le report sollicité conformément au Règlement Intérieur de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa ( Une copie du courrier publiée à la fin de cet article).

A ce stade, il est diabolique d’accuser gratuitement le Président de l’APK Godé Mpoy de bloquer son interpellation sous prétexte qu’il aurait un intérêt financier derrière cette affaire. Pourtant, c’est noir sur blanc, que L’honorable Mike Mukebay est lui même responsable du retard enregistré pour soumettre au débat sa question orale avec débat.

Par ailleurs, notre enquête s’étend également sur une autre affaire, relative à un contribuable Libanais, qui doit faire un redressement à la DGRKA. ASHOR doit plus de 30 milles dollars à la Ville de Kinshasa. Là encore, L’honorable Mike Mukebay accuse avec légèreté le Président de l’APK. Ce qui est à la fois curieux et bizarre, L’honorable Mike Mukebay n’avait pas capitalisé le passage du Directeur Général de la DGRKA à l’APK pour poser la question sur ce litige qui concerne son entreprise. L’homme a brillé par un silence. Dossier à suivre de près.

Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.

L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : texte

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
9 − 6 =