Le FCC donne 7 jours aux élus AFDC-A pour clarifier leur position

Le Front Commun pour le Congo (FCC) a donné sept jours aux élus de l’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) pour confirmer ou non leur appartenance à la famille politique de Joseph Kabila. La décision a été prise ce  lundi 15 juillet 2019 à l’issue d’une réunion co-présidée par Néhémie Mwilanya, Emmanuel Ramazani Shadary, Aubin Minaku et Alexis Thambwe Mwamba.

L’AFDC-A de Modeste Bahati Lukwebo revendique 145 élus dont 44 députés nationaux, 70 députés provinciaux, 13 sénateurs, 2 gouverneurs et 7 vice-gouverneurs. Ce regroupement, annonce son chef, demeurera dans la majorité et va soutenir le programme de Félix Tshisekedi et de Sylvestre Ilunga Ilunkamba, selon l’une des décisions de la conférence des présidents des partis et personnalités de l’AFDC- A qui s’était réunie le 10 juillet à Meriba Hôtel, à Kinshasa.

Jusque-là, Modeste Bahati reconnaît 13 frondeurs dont un sénateur et leur demande d’conséquents et de renoncer à leur mandat acquis sous le label AFDC-A.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
6 × 2 =