Contentieux électoraux : 11 députés du FCC invalidés par la Cour

La Cour Constitutionnelle a, depuis le week-end dernier, rendu le verdict sur le contentieux électoral en République Démocratique du Congo, (RDC).

A l’issue de ce verdict, plusieurs élus du peuple se sont vus invalidés.

Si les médias tant nationaux qu’internationaux se sont plus penchés sur les invalidations des élus de l’Opposition, il faudrait signaler que les députés du Front Commun pour le Congo (FCC), accusés d’avoir manœuvré pour arracher tous les postes au sein des Assemblées, n’ont pas été épargnés.

Selon nos sources, au total, onze députés du FCC ont été invalidés dont :

3 de l’AABC,

3 de l’AAB,

2 de l’AFDC,

1 de l’ABCE,

1 du CODE

et 1 de l’AA/a.

Parmi les invalidés figurent l’Honorable Bolila (MSR) de Kisangani;

– KANGUNDIA (AAB) de Bulungu.
– MBEMBA TANDA (ABCE) de Lukunga ;
– MAGUNDA (AAB) de Kenge ;
– LUBALA (AFDC) de Tshangu ;
– TSHISUMPA (AA/a) de Tshangu ;

Pour Me Aimé Kilolo, cadre du FCC « Il est prématuré d’émettre un certain jugement à ce stade, sur les arrêts de la Cour constitutionnelle. Selon lui, avant d’émettre un jugement, il faudrait d’abord accéder au contenu des arrêts de la Cour constitutionnelle.

« Il faut lire la motivation. Au moment où nous parlons, personne n’a encore reçu notification des arrêts en question. Tout ce dont le public a connaissance, c’est uniquement le dispositif, c’est-à-dire la conclusion, la décision finale validée ou invalidée », a-t-il fait savoir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
5 × 12 =