Conditions pour des étrangers qui s’installent en RDC : preuve de résidence personnelle et les revenus conséquents

La Direction générale des migrations (DGM), appelle tous les étrangers résidants en RDC à remplir les conditions exigées par la loi relative à la police des étrangers, à savoir : la preuve de résidence personnelle et la justification des revenus suffisants pour couvrir leur séjour en RDC. Roland Kashwantale, directeur général de la DGM l’a déclaré samedi 25 mai à Radio Okapi.

« Un étranger, selon les dispositions de la loi, doit justifier des moyens de subsistance suffisants et honnêtes. Parmi ces moyens il y a le logement. Le deuxième moyen, c’est avoir sa rémunération, être intégralement versé à travers une banque locale. Cela va permettre d’éviter des évasions fiscales. Ça va permettre à l’Etat d’avoir les moyens de contrôle parce que vous savez qu’au-delà de la rémunération des étrangers, il y a des implications d’ordre fiscal », a expliqué Roland Kashwantale.

En ce qui concerne la preuve de résidence personnelle, l’étranger doit détenir un contrat de bail validé par les services de l’habitat et certifié par le préposé de la DGM de la commune de résidence.

La DGM a accordé deux mois aux étrangers qui ne sont pas en ordre pour se mettre en règle vis-à-vis de l’État congolais, avant l’opération de contrôle.

Radio Okapi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Solve : *
26 × 13 =